Esprit d’innovation toujours plus large pour la protection du climat

Jamais auparavant autant de PME n’avaient déposé de  bons projets auprès de la Fondation Suisse pour le climat que cet automne. Ainsi, la Fondation est aujourd’hui en mesure d’accorder des subsides à hauteur de 2.2 millions de francs. Ce montant, ajouté aux soutiens  alloués au printemps dernier, est un des plus élevé de l'histoire de la Fondation qui fête ses dix ans d’existence.

Déjà fortes d’un bel esprit innovant en matière de protection du climat, les PME de Suisse et du Liechtenstein n’ont cependant cesse d’évoluer sur ce terrain. Ainsi, la société dhp technology AG de Zizers ne saurait se contenter d’avoir conçu un toit ouvrant solaire, déjà couronné d’un prix. En effet, les Champs solaire rétractable reposent sur des poutres métalliques dont la production est dévoreuse d’énergie grise. La Fondation Suisse pour le climat apporte son soutien à la conception d’une charpente en bois au bilan carbone neutre.

Cette charpente compte parmi la bonne vingtaine de projets d’innovation déposés cet automne par les PME auprès de la Fondation Suisse pour le climat. Après les avoir étudiés de près, le conseil de fondation a décidé d’apporter un soutien financier à 15 d’entre-eux.

« Nous ne pouvons pas nous permettre de rester inactifs »

Parmi les autres projets d’innovation que la Fondation soutient, on trouve un nouveau procédé de revêtement de surfaces permettant d’économiser un tiers de la matière requise, une nouvelle technologie de déshumidification moitié moins gourmande en électricité.

En marge de cette action, la Fondation Suisse pour le climat soutient également trois  PME soucieuses d'économiser l’électricité ou de réduire leurs émissions de CO2 dans leurs locaux.

« Je suis à chaque fois impressionné de ce qu'il est possible de réaliser en faveur de la protection du climat grâce à des produits innovants conçus en Suisse et au Liechtenstein », déclare Vincent Eckert, directeur de la Fondation Suisse pour le climat. « Nous ne pouvons pas nous permettre de rester inactifs. C’est ce qu’ont récemment encore démontré les scénarios climatiques pour la Suisse établis par l’EPFZ et MétéoSuisse. Je me réjouis donc tout particulièrement qu’en notre dixième année d’existence, nous puissions octroyer autant de subsides».

Retour

©2008-2018 Fondation Suisse pour le climat