« Le conseil en énergie a permis de révéler notre incroyable potentiel d'économie »

La nature constitue le principal atout de l'hôtel Ambiance de Zermatt. C'est pourquoi l'hôtelier a décidé de faire appel à l'AEnEC, l'Agence de l'énergie pour l'économie, pour un conseil en énergie, et de solliciter une aide de la Fondation Suisse pour le Climat. Il ne s'attendait cependant pas à un tel résultat.

À travers de larges fenêtres panoramiques, les clients de l'hôtel Ambiance de Zermatt jouissent d'une vue directe sur le Cervin. « Notre souhait est que nos hôtes ressentent et vivent la nature », explique l'hôtelier André Köslich. Pour ce faire, les fenêtres présentent un double avantage : « Elles n'offrent pas seulement une vue exceptionnelle sur une nature majestueuse. Elles sont en outre bien mieux isolées que les anciennes fenêtres, et permettent ainsi de préserver le climat. »

 

Une rénovation soutenue par une aide financière

L'hôtel a fait remplacer plus de 70 fenêtres, non seulement dans les chambres, mais aussi dans le restaurant et le grand salon. Avant d'effectuer ces travaux, l'hôtelier a sollicité une aide financière auprès de la Fondation Suisse pour le Climat. Après avoir fait une demande en ligne, il s'est vu accorder une aide de près de 4 000 francs suisses. L'argent a été versé une fois la preuve des travaux effectués fournie. En outre, l'hôtel a fait l'objet d'un conseil en énergie complet.

« Ce conseil nous a grandement aidé », explique M. Köslich. « Au départ, nous avions seulement prévu des mesures peu coûteuses et réalisables rapidement. Mais le conseiller en énergie de l'AEnEC, l'Agence de l'énergie pour l'économie, nous a montré le formidable potentiel d'économie dont nous disposions. » L'hôtel a donc signé une convention d'objectifs volontaire de l'efficacité énergétique en partie financé par la Fondation pour le Climat.

Une consommation en fuel diminuée de moitié

L'hôtel Ambiance a remplacé le chauffage au fuel et a fait installer, sur le toit en quartzite typique du Valais, un système photovoltaïque pour la préparation d'eau chaude. « Nous économisons maintenant 16 000 litres de fuel par an », déclare l'hôtelier, non sans un certain étonnement. Cela représente une économie de 50 à 60 %.

« Je recommande sans aucune hésitation à tous les hôteliers de faire appel à l'AEnEC. Grâce à de solides compétences et des exemples orientés vers l'entreprise, un tel conseil est capable de révéler un énorme potentiel d'économie. » M. Köslich tient également à rappeler à ses confrères et consœurs du métier le rôle prépondérant joué par la Fondation Suisse pour le Climat : « grâce à cette aide financière, les mesures prévues ont pu être mises en œuvre trois fois plus rapidement ».

PDF

Retour

©2008-2019 Fondation Suisse pour le climat