Personne ne peut ignorer la crise climatique

 

La crise climatique a été le thème dominant des élections suisses de l’automne 2019, et le dernier baromètre des préoccupations du Credit Suisse montre que la protection du climat fait partie des principales inquiétudes de la population. Il est nécessaire de prendre des mesures innovantes en matière de protection climatique; une mission à laquelle la Fondation Suisse pour le Climat a pu contribuer à hauteur de 3,1 millions de francs l’année dernière. La Fondation et ses partenaires sont prêts à affronter une décennie cruciale pour la protection du climat.

Il reste dix ans à la Suisse pour réduire de moitié ses émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990. Cet objectif est ambitieux, mais il est réalisable grâce aux PME innovantes. En effet, les PME ne sont pas seulement les piliers de l’économie de la Suisse et du Liechtenstein, elles sont aussi des moteurs actifs de la protection du climat. Bon nombre d’entre elles travaillent depuis des années sur des mesures contribuant à la protection du climat, dont elles peuvent désormais récolter les fruits. C’est par exemple le cas de la société Verora de Zoug, qui a développé un procédé de production de charbon végétal. Au départ, elle s’est heurtée à l’incompréhension, mais la Fondation Suisse pour le Climat a cru en son fort potentiel et l’a soutenue. L’automne dernier, le projet a remporté l’AgroPreis 2019. L’agriculteur Franz Keiser a déclaré lors de la cérémonie de remise des prix : «Chers activistes environnementaux et politiciens, je peux vous dire que nous luttons depuis des années contre le changement climatique !»

Il en va de même de la Fondation Suisse pour le Climat. Les activités que nous menons depuis plus de dix ans nous apportent notoriété et crédibilité. Nous sommes un acteur important et fiable de la protection du climat en Suisse et au Liechtenstein, ce qui est particulièrement utile à nos entreprises partenaires. Grâce à leur engagement de longue date, elles prouvent qu’elles se préoccupent réellement de la lutte contre le changement climatique. Elles permettent également, par l’intermédiaire de la Fondation, de développer des innovations en matière de protection du climat, dont elles dépendent ellesmêmes. Dans le cadre de la Net Zero Asset Owner Alliance, plusieurs de nos sociétés partenaires se sont engagées à rendre l’ensemble de leur portefeuille d’investissements neutre en carbone. Cela implique l’invention de nouvelles technologies de protection du climat, dont le développement est soutenu par la Fondation Suisse pour le Climat.

La Fondation contribue également à accroître la visibilité des nouvelles technologies. Début 2019, elle a permis à de nombreuses PME de participer au Salon du Climat à Lausanne, qui a suscité un grand intérêt auprès des médias et de la population. Des événements ont suivi à Zurich, Vaduz et dans d’autres endroits. Par ailleurs, la Fondation Suisse pour le Climat a considérablement élargi sa présence sur les réseaux sociaux, ce qui a permis de formuler des demandes de financement plus nombreuses et de meilleure qualité.

Depuis janvier 2008, la loi fédérale sur la réduction des émissions de CO2 exige la perception d’une taxe sur les combustibles. Une partie de ces fonds est réinjectée dans l’économie. Les grands prestataires de services, en particulier, récupèrent davantage d’argent qu’ils n’en ont payé. Les entreprises partenaires de la Fondation Suisse pour le Climat ont choisi d’allouer le montant de leur «restitution nette» au profit de mesures de PME suisses et liechtensteinoises contribuant à la protection du climat. La nouvelle loi sur la réduction des émissions de CO2 à l’horizon 2030 n’est pas encore finalisée, mais il est déjà clair que le mode de fonctionnement de la Fondation Suisse pour le Climat est utile et qu’il se poursuivra. Le moment est venu de renouveler les contrats de partenariat et de séduire de nouvelles entreprises partenaires. Le Conseil de fondation et le Conseil consultatif jouent un rôle très actif dans le processus d’élaboration de la future stratégie qui est en cours.

Nous remercions tous les membres du Conseil de fondation et du Conseil consultatif pour leurs connaissances et leurs idées, ainsi que nos partenaires, pour la confiance de longue date qu’ils nous accordent. Ensemble, nous allons aborder une nouvelle décennie cruciale pour la protection du climat.

Thomas Hügli, Président du Conseil de fondation & Vincent Eckert, Directeur 

La Fondation Suisse pour le Climat

La Fondation Suisse pour le Climat est une fondation indépendante d'utilité publique placée sous la surveillance de la Confédération. Elle est ouverte à toutes les entreprises qui souhaitent contribuer davantage à la protection du climat par une utilisation efficace et ciblée des recettes provenant de la taxe CO2. 

 

Retour

©2008-2021 Fondation Suisse pour le Climat
.