1,7 million de francs de subventions pour 11 projets climatiques innovants

Projet Caterra - Premier robot de données en action
avec des agriculteurs du canton de Fribourg.

 

La Fondation Suisse pour le Climat alloue 1,7 million de francs à 11 projets et technologies climatiques innovants à l’occasion de son deuxième tour de financement 2023. Faisant suite à l'attribution du premier tour de subventions au printemps 2023, la fondation alloue ainsi cette année de 2,4 millions de francs à un total de 17 projets qui apportent une précieuse contribution à la problématique du défi climatique et énergétique.

"La capacité d'innovation des entreprises helvétiques nous convainquent une fois de plus", constate Vincent Eckert, directeur de la Fondation Suisse pour le Climat. Depuis 15 ans, la fondation encourage et soutient des technologies et des projets qui ont un impact avéré sur la protection du climat. Nous présentons brièvement ci-dessous quelques-uns des projets du deuxième cycle de subventions. Si nécessaire, nous vous mettrons volontiers en contact avec les entreprises soutenues:

Projet AgroSustain - démonstration de l'application du revêtement
AgroSustain à la station d'emballage, à l'aide de l'unité de pulvérisation,
pendant que les mangues se déplacent sur le convoyeur
avant d'être séchées puis emballées.

Un mini-sous-marin de Gossau/SG lutte contre le gaspillage d'eau
Chaque année, une grande quantité d'eau potable est perdue en Suisse en raison de canalisations vétustes ou cassées. L'entreprise Fluidbot, basée à Gossau/SG, a développé un robot en forme de sous-marin afin de déterminer avec précision l'état des conduites d'eau et de détecter à temps les points faibles potentiels. Grâce à ce robot, il devient possible de rendre l'approvisionnement en eau plus durable et de réduire la pollution de l'environnement.

Dalles de plancher circulaires et à à faible teneur en carbone de Zoug/ZG
Le secteur de la construction génère trop d'émissions de CO2 et est à l'origine d'une grande partie de notre consommation de ressources. Le projet « dalles de plancher circulaires et à faible teneur en carbone » de l'entreprise zougoise Rematter AG produit des dalles de sol durables en terre et en bois. Celles-ci doivent remplacer le béton armé, nuisible au climat.

Agriculture écologique de précision avec des robots d'Opfikon/ZH
L'entreprise Caterra AG d'Opfikon s'est fixé pour objectif une agriculture sans herbicides. Ce spin-off de l'EPF de Zurich développe un robot qui se déplace de manière autonome dans les champs de légumes pour les désherber.

Tracteur électrique à un essieu "Monotrac" de Rueun/GR
L'entreprise grisonne Novaziun développe un tracteur électrique à un essieu pour les travaux lourds dans l'agriculture. Le Monotrac fonctionne silencieusement, avec peu de vibrations et sans émissions nocives pour la santé et l'environnement. De plus, l'appareil multifonctions peut servir de stockage stationnaire pour l'électricité photovoltaïque ou de stockage mobile sur batterie pour alimenter en électricité des endroits isolés.

Procédé durable de réduction des déchets alimentaires à Renens/VD
L'entreprise AgroSustain de Renens, dans le canton de Vaud, a développé un nouveau procédé durable pour réduire les déchets alimentaires et les émissions de CO2 des produits frais après les récoltes. Grâce à un revêtement naturel, la durée de conservation des fruits et légumes frais et des fleurs coupées est prolongée.

Décarbonisation des camions et autres véhicules lourds à Sion/VS
Qaptis, une start-up issue de l’EPFL basée en Valais, développe une technologie permettant de réduire les émissions de CO2 dans le secteur du transport de marchandises. Un Plug-in Kit peut être installé dans les camions et les bateaux, permettant de capter jusqu'à 90% des émissions de CO2. Ce CO2 est ensuite stocké ou transformé en produit à forte valeur ajoutée via un réseau de partenaires.

Projet Monotrac - Démonstration du monotrac lors
de la journée de l'énergie à Paspels/GR.

De l'UDC aux Verts, de la recherche à l'économie - un large soutien en 2023, année du jubilé
La Fondation Suisse pour le Climat a le plaisir d'accueillir une nouvelle entreprise dans le cercle de ses partenaires en cette année de jubilé 2023. Finnova, le prestataire de services informatiques pour le secteur financier et bancaire de Lenzbourg, soutient la fondation depuis le début de l'année. Cela porte à 31 le nombre d'entreprises qui soutiennent actuellement l'engagement de la Fondation Suisse pour le Climat.
Dans le cadre de son 15e anniversaire, la fondation a pu élargir son champ d'action. Sur les médias sociaux, le nombre de followers a augmenté de 12 pour cent. Plusieurs personnalités comme le conseiller fédéral Albert Rösti, le conseiller national Bastian Girod, l'entrepreneuse Florence Schurch ou le climatologue Reto Knutti ont également contribué à ce succès en exprimant leur attachement à la Fondation Suisse pour le Climat par le biais de témoignages. Deux célébrations de l’anniversaire de la fondation ont en outre réuni de nombreuses personnes à Zurich et à Berne.

 

La Fondation Suisse pour le Climat

Protéger le climat. Promouvoir les PME. Avec ce slogan, la Fondation Suisse pour le Climat soutient des projets de petites et moyennes entreprises (PME) contribuant à la protection du climat. Depuis sa création en 2008, la Fondation a accordé plus de 39 millions de francs de subventions à plus de 2 300 PME en Suisse et au Liechtenstein.

La Fondation Suisse pour le Climat a été fondée en tant que fondation indépendante à but non lucratif. Placée sous la surveillance de la Confédération, elle est ouverte aux entreprises intéressées qui souhaitent contribuer à la protection renforcée du climat par une utilisation efficace et ciblée de la redistribution de la taxe d'incitation sur le CO2.

Retour

©2008-2024 Fondation Suisse pour le Climat
.