Bloom Biorenewables: La start-up fribourgeoise qui cumule les distinctions

 

Bloom Biorenewables transforme les plantes en énergie et en matériaux renouvelables pour remplacer le pétrole dans les parfums, les textiles ou les plastiques. La PME fribourgeoise remporte actuellement une série de prix pour son travail.

Swiss Technology AwardSwiss-Indian Academia-Industry Training CampWorld TechTourWebit Virtual Founders Games Investors Demo Day, Prix de l'innovation du canton de FribourgW. A. de Vigier award 2020: la startup Bloom Biorenewables, basée à Marly, n’en finit pas de s’aligner dans des concours d’entreprises engagées en faveur du climat et d’accumuler les distinctions.  

Fondée en 2019, Bloom est une spin-off de l’EPFL, co-dirigée par le professeur Jeremy Luterbacher, Rémy Buser (CEO) et Florent Héroguel (COO); trois partenaires au profil bien distinct et complémentaires. 

De la plante au parfum

L’objectif de la société Bloom: valoriser la biomasse comme alternative au pétrole pour la production d’énergie et de produits du quotidien comme les parfums, les textiles ou les plastiques. « Pour résumer et simplifier », explique Florent Héroguel, « on peut faire une analogie avec un oeuf: jusqu’à présent, les industries qui travaillent dans ce domaine se contentent de broyer les ingrédients (blanc, jaune, coquille) pour obtenir un condensé de matière. A l’inverse, notre solution permet de différencier les composants (cellulose, hemicellulose et lignine) sans les altérer. Grâce à cela, nous pouvons ensuite nous adresser à différents types d’industries (cosmétique, parfums, bioplastiques…) et leur proposer un produit ciblé, biodégradable et d’un coût abordable. » 

Multiplier la production comme objectif important

Bloom produit actuellement des quantités marginales pour distribution à ses clients potentiels, mais son objectif est de transiter sur une production industrielle d’ici à 2022. « Nous sommes actuellement encore dans la phase pilote de notre solution, et produisons avec une capacité de 15 litres », précise encore Florent Héroguel. « Le printemps prochain, nous passerons à 600 litres, puis l’objectif est d’atteindre 10’000 tonnes biomasse / an en production industrielle dès 2022. »   

Un soutien rapide et efficace de la part de la fondation

La Fondation Suisse pour le Climat n’a pas beaucoup hésité avant d’accorder son soutien à Bloom Biorenewables. « Nous avons présenté notre projet de façon informelle au directeur de la Fondation, Vincent Eckert. Puis nous avons dû remplir un formulaire beaucoup plus détaillé, et définir des objectifs concrets; des jalons dont dépendront le versement des subsides. C’est un processus que nous trouvons légitime, qui a l’avantage d’être simple, rapide et efficace. Nous apprécions beaucoup ce soutien », conclut Florent Héroguel. 

Nous sommes à la recherche de nouvelles solutions

Votre PME contribue à la protection du climat grâce à de nouveau produits ou de nouveaux développements technologiques ? Demandez le soutien financier de la Fondation Suisse pour le Climat. Pour pouvoir bénéficier d'un subside, votre PME doit remplir les critères suivants:

La PME est domiciliée en Suisse ou au Liechtenstein et emploie moins de 250 collaborateurs.

La PME n'est pas une entreprise start-up en phase de constitution.

Moins de 50 % du capital de l'entreprise est détenu par de grands groupes ou des organisations de droit public.

Le projet est réalisé en Suisse ou au Liechtenstein.

Retour

©2008-2021 Fondation Suisse pour le Climat
.